La Maison Sans frontières

enfants à la table (FILEminimizer)Je me présente,

mon nom est La maison sans frontières.

En février 2013 Susanna Salerno, une jeune fille de 23 ans originaire de l’Italie, a commencé son expérience bénévole dévoué pour le continent africain, laissant pour le Togo et plus précisément pour Kuma Tsame Totsi, un petit village à cinq kilomètres de la ville de Kpalimé.

Pour elle, comme pour la plupart jeunes et inexpérimentés bénévoles qui viennent en Afrique pour donner leur aide provoque des engagements volontaires, le continent africain est représenté par les visages souriants, dans certains cas, dans d’autres moins, les enfants qui vivent dans la dégradation d’un pauvre et sans matières premières utiles pour les industries du premier monde.

Grâce au travail réalisé au sein de l’école du petit village, en plus de gagner le surnom honorable de Tata, Susanna pourrait réaliser combien et quel sont les épreuves imposées sur cette petite communauté.

Le statut particulier de culturel et économique de cette région de l’Afrique signifie qu’il y est un taux élevé de familles éclatées et défavorisés, orphelins, abandonnés, abusé, soumis à des troubles génétiques et/ou les infections virales. Tous accablés par un pauvre statut socio-économique afin de ne pas permettre la moindre assistance.

Dans les trois mois au village Tata Susanna a mis au point le plan à redoubler d’efforts pour cette communauté : prise en charge un enfants abandonnés vivent dans les rues du village.

Rentré en Italie, il a présenté son projet dans une lettre publiée sur le site Web voglioviverecosi.it.

Sensibilisé par son histoire, beaucoup de gens ont pris contact avec Susanna et approuvé son intention en donnant des idées, de travail, de subsistance économique afin de réaliser ce « rêve »; l’Association « architecture sans frontières Piemonte » a créé et a fait don de la conception à la construction d’une maison dans le village.

Coup de pouce de leurs nombreux contacts, en avril 2013, le projet a été officialisé par la Constitution de l’Association LA MAISON SANS FRONTIERES ONLUS et en novembre 2013, Tata Susanna est retour au Togo pour mettre en pratique.

Avec leurs économies et la première aide économique a acheté le terrain sur lequel bâtir la « Maison » et avec l’aide des premiers volontaires, les travaux ont commencé.

Grâce aux dons reçus, l’aide de bénévoles, d’Italie, de villageois (surtout des femmes) et de certains travailleurs locaux, l’abri maison en février 2015 a été résilié et en avril il y avait les premières entrées.

La Maison à ce jour acueille 14 enfants de 4 à 12 ans avec des situations de famille précaire ou complètement abandonné.

Actuellement les dons reçus de l’Italie e de la France sont la seule source de subsistance pour les enfants et la maison elle-même ; l’éducation, l’entretien et les soins des enfants sont suivis directement par Tata Susanna, en permanence au Togo, aidé par des bénévoles à se joindre à elle en Afrique et vivre une expérience de volontariat avec les enfants.

But de l’Association rend la nounou et maison tant sur le plan économique, pratiquant l’agriculture, l’élevage, etc.. tant pour l’éducation, éduquer et en collaboration avec personnel local.

DSC_0137 (FILEminimizer) IMG_7558 (FILEminimizer)
11988366_10207223276527618_9105800529293475273_n 11960187_10207223043321788_6838826526703845909_n (1)